Actualité

Vous n’êtes pas sportif : pratiquez au moins une activité physique

Depuis plusieurs années, on trouve sur le marché différents termes qui sont utilisés autour de l’activité physique. On parle de sport, fitness, remise en forme, activités physiques, activités physiques adaptées. Il y a même maintenant le Sport Santé, mais qu’en est-il ? Certains de ces termes peuvent effrayer les personnes, parfois non sportives, les conduisant à ne pas pratiquer. Il faut alors impérativement utiliser la bonne terminologie pour éclaircir les esprits.

 

L’activité physique

Selon l’OMS, il s’agit de « tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques, entraînant une dépense d’énergie supérieure à celle du repos ».

L’activité physique au sens large inclut tous les mouvements effectués dans la vie quotidienne, à la maison, au travail, dans les transports et au cours des loisirs non compétitifs.

Les principales caractéristiques d’une activité physique donnée sont l’intensité, la durée, la fréquence et le contexte dans lequel elle est pratiquée.

Dans la vie courante, il existe de nombreux exemples d’activités physiques (marche, vie quotidienne, loisirs, sport) en fonction de leur intensité et de leur durée

Intensité Exemples d’activités Durée
Faible Marche lente (4 km/h)

Laver les vitres ou la voiture, faire la poussière, entretien mécanique

Pétanque, billard, bowling, frisbee, voile, golf, volley-ball, tennis de table (en dehors de la compétition)

45 minutes
Modérée Marche rapide (6 km/h)

Jardinage léger, ramassage des feuilles, port de charge de quelques kilos

Danses de salon

Vélo ou natation « plaisir », aquagym, ski alpin

30 minutes
Elevée Marche en côte, randonnée en moyenne montagne

Bêcher, déménager

Jogging (10 km/h), natation « rapide », VTT, saut à la corde, football, basket ball, sports de combat, squash, tennis (en simple).

20 minutes

Le sport

Selon l’OMS, le sport est un « sous-ensemble de l’activité physique, spécialisé et organisé », c’est une « activité revêtant la forme d’exercices et/ou de compétitions, facilitées par les organisations sportives ».

En d’autres termes, le sport est la forme la plus sophistiquée de l’activité physique.

Notons que dans la majorité des sports, il y a en plus les notions de règles, de règlement et d’arbitre.

L’activité physique adaptée (APA)

Les APA « regroupent l’ensemble des activités physiques et sportives à des fins de prévention, de réhabilitation, de post-réhabilitation, de rééducation, d’éducation ou d’insertion sociale auprès de personnes en situation de handicap et/ou vieillissantes » (Ninot et Partykat, 2007)

Et le Sport Santé ?

Le Ministère des Solidarités et de la Santé parle d’activités physiques tandis que le Ministère des Sports, parle de Sport Santé. Pour ce dernier, le « Sport-Santé » recouvre la pratique d’activités physiques ou sportives qui contribuent au bien-être et à la santé du pratiquant conformément à la définition de la santé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : physique, psychologique et sociale.

Que doit-on en conclure ?

Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec la pratique d’un sport, orientez-vous au minimum vers l’activité physique. Ainsi, La Force d’Épione apporte un accompagnement à la personne au travers de l’activité physique adaptée.

C’est votre corps qui parle, avec ses limites, ses douleurs, sa capacité. En pratiquant, vous verrez celui-ci progresser, se muscler, reprendre vie.

J’aime beaucoup le terme de « remise en forme » qui caractérise l’évolution que la personne souhaite obtenir, mais aujourd’hui, il est utilisé comme synonyme et traduction de « Fitness », bien loin de la définition simple d’une activité physique !!